24 juillet 1909 : Mais que va devenir Olivier le Tigre ?

Que va devenir Olivier le Tigre, proche collaborateur du Président du Conseil, maintenant que Georges Clemenceau s’en va ?

Le « placard » ? La révocation ? La fin de ce journal ?

Après la chute brutale et imprévisible du Ministère, un drame humain se joue dans le Paris de juillet 1909.

Les conseils, recommandations, encouragements, offres d’emploi… sont les bienvenus pour aider Olivier le Tigre dans ce moment délicat.

12 commentaires sur “24 juillet 1909 : Mais que va devenir Olivier le Tigre ?

Ajouter un commentaire

  1. Pour l’instant, cher ami, vous avez besoin de quelques jours de repos… par exemple sur les plages de Normandie. Un certain Louis Blériot s’apprêterait à essayer de traverser la Manche: cela devrait vous amuser!

    Ensuite, M. Clemenceau saura bien vous trouver une place intéressante soit dans le journalisme, soit dans la diplomatie. Un poste au Quai d’Orsay, cela ne vous intéresserait pas?!

    Amitiés

    Machenka

    J'aime

  2. Que l’été vous apporte tout d’abord un repos bien mérité. Continuez votre journal, quelque soit votre nouvelle affectation.

    Un tour du monde, avantageusement orienté vers nos colonies, pourrait instruire et distraire vos lecteurs avec des aventures exotiques propres à susciter des vocations d’explorateurs ou de missionnaires (ce qui serait un Combes… heu, un comble).

    Pascal, compatriote installé en Nouvelle-France

    J'aime

  3. S’il est au chômage, et qu’il s’ennuie, il n’a qu’à tenir un journal! Une sorte de chronique au jour le jour, avec des notes classées par ordre de parution, et quelques illustrations… ce serait très nouveau!

    J'aime

  4. En fait, vous êtes mieux placé pour savoir que devenaient les hommes de l’administration à l’époque lorsque leur cabinet tombait… Journaliste spécialisé? (si cela existait) Devenir le conseiller d’une des entreprises internationales de l’époque? Voire même, propriétaire de restaurant près de Matignon? Bref, n’importe quoi qui puisse vous garder proche de l’actualité et vous permettre de continuer votre chronique.

    Avec tous mes encouragements pour la suite!

    J'aime

  5. Irnerius s’est installé à Strasbourg pour y poursuivre sa retraite. 1909, l’Alsace était allemande. Peut-être, Olivier le Tigre pourrait-il y demander l’asile politique et y préparer, en homme de l’ombre efficace et prévoyant, la reconquête par la France ? Bien cordialement. Irnerius

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :